Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Eleveur caprin/ovin laitier à finalité de transformation et commercialisation à la ferme

Durant 8 semaines, partagées entre théorie et pratique, vous appréhendez les différentes activités indispensables à la conduite réussie d’une exploitation caprine/ovine en production laitière fermière. Outre les compétences nécessaires à la conduite de votre troupeau, vous apprendrez l’impact des facteurs d’élevage sur la composition du lait et sur la qualité des produits laitiers dont vous découvrirez les différentes étapes de fabrication artisanale.  

Vous connaitrez également les démarches à suivre pour vous installer et aurez des notions de calcul de la rentabilité d’un élevage ovin/caprin avec atelier de fabrication fromager.

Cette formation s’adresse aux personnes issues ou non-issues du monde agricole qui souhaitent travailler dans un élevage caprin/ovin qui valorise son lait en circuit-court, ainsi qu’à des porteurs de projets.

Objectifs

Cette formation vous permettra de développer des compétences suffisamment solides pour travailler dans un élevage caprin/ovin à finalité laitière ou envisager de vous installer durablement dans le métier.

Programme et Contenu

Ce parcours métier comprend différents modules (ils peuvent être suivis séparément)

DuréeModule & Programme
Module élevage ovin/caprin – 7 jours• Introduction : Le secteur ovin/caprin, les différentes filières, les races
• Anatomie de la chèvre et du mouton
• Les différentes conduites de l’élevage
• Conception et aménagement des bâtiments
• Matériel pour l’élevage et pour les prairies
• Les différents modes de reproduction
• Les mises bas et les soins aux nouveaux nés
• Eleveur infirmier – Partie 1 : Traite et qualité du lait
• Eleveur infirmier – Partie 2 : Parage
• L’alimentation des animaux – Partie 1 & 2
Module transformation du lait ovin/caprin – 6 jours• La composition du lait
• La qualité du lait
• La classification des produits laitiers et fromages
• La fabrication du yaourt, les fromages à pâte fraîche et les lactiques
• La fabrication du fromage à pâte molle à croute naturelle ou fleurie – le camembert
• La fabrication du fromage à pâte pressée non cuite – la tomme
• La fabrication du fromage à pâte persillée – le bleu
• La fabrication de la crème glacée
• Plan financier – Calcul du prix de revient et prix de vente
• Hygiène et sécurité alimentaire
• La sécurité et la prévention des risques
• Visites d’ateliers de transformation
Module sécurité alimentaire et hygiène – 3 jours• Législation alimentaire + checklist AFSCA
• Bonnes pratiques d’hygiène et bonnes pratiques de fabrication
• Méthode HACCP
Module sécurité et bien-être au travail – 2 jours• Sécurité dans les exploitations et ateliers de diversification
• Troubles musculosquelettiques, le dos, le stress et organisation du travail
Stage en exploitation – 16 jours• Découvrir la réalité du métier et de l’environnement
• Mettre en pratique les connaissances acquises lors des formations « Eleveur ovin/caprin laitier » et « Transformation du lait ».
• Acquérir des compétences liées au métier d’éleveur ovin/caprin et de la transformation laitière
• Mûrir son propre projet

Modalités pédagogiques

Cette formation repose sur une alternance entre transfert de savoir-faire et d’attitudes, avec des parties théoriques et pratiques et un stage au sein d’une exploitation.

En préalable à la formation, ont lieu une séance d’information, un parcours découverte et un entretien de positionnement permettant d’appréhender le métier et avoir une première réflexion par rapport à son projet.  

Public visé

Cette formation s’adresse en priorité aux demandeurs d’emploi issus ou non-issus du monde agricole qui souhaitent travailler dans un élevage caprin/ovin à finalité de transformation laitière, ainsi qu’à des porteurs de projets.

Prérequis

La pratique de ce métier nécessite un certain nombre de qualités comme une bonne résistance physique (travail physique à l’extérieur, horaires particuliers…), un sens de l’organisation, de l’ordre et de la méthode.

Savoir lire et écrire, maîtrise des 4 opérations de base.

Préalablement à l’entrée en formation, participation au parcours découverte et l’entretien de positionnement.

Informations pratiques

Date

mars 1 @ 09:00 juin 30 @ 17:00

Prix

Gratuit Cette formation est gratuite

Durée

Nombre de journées:

  • Jours 1-7 : Module élevage ovin/caprin
  • Jours 8-13 : Module transformation du lait ovin/caprin
  • Jours 14-16: Module sécurité alimentaire et hygiène
  • Jours 17-18: Module sécurité et bien-être au travail
  • Jours 19-34: Stage en exploitation

Lieu

Ferme Expérimentale et Pédagogique du C.A.R.A.H, Ath (Belgique)

Rue de l'Agriculture 301
Ath, Hainaut 7800 Belgique
+ Google Map
0499622330

Ferme Expérimentale et Pédagogique du C.A.R.A.H – Rue de l’Agriculture 301, 7800 Ath, Belgique

Formateurs

Angélique Wattiez

Titulaire d’un bachelier en biochimie- option biotechnologie, Angélique a occupé différentes fonctions dans des laboratoires d’analyse et ensuite au sein d’entreprises agro-alimentaires en tant que responsable qualité-excellence opérationnelle avant de rejoindre l’équipe Diversiferm. De par son expérience professionnelle antérieure, elle dispose de solides compétences dans les domaines de la qualité et de l’hygiène tels que l’HACCP, l’autocontrôle et la législation sanitaire.

Christophe HUT

Diplômé en agronomie de l’institut agricole de Ath, Christophe a d’abord été un agronome de terrain dans les grandes cultures.  Il s’est ensuite consacré à la gestion quotidienne de l’élevage laitier de la ferme expérimentale et pédagogique au sein des services agricoles de la province de Hainaut. Il est également professeur de production animale et de travaux pratiques ce qui lui permet de partager et d’échanger avec les étudiants sur les sujets qui lui tiennent à cœur.
Acteur du monde agricole, il aime se rendre utile pour un secteur qu’il apprécie énormément.

Yves Boisdenghien

Ingénieur industriel en industrie agro-alimentaires, Yves a occupé différentes fonctions opérationnelles au sein d’entreprises agro-alimentaires, avant de suivre une formation d’éco-conseiller. Il est actuellement chargé de mission au CARAH pour le projet EAL². En parallèle, Yves a une activité d’héliciculture.

Autres formateurs

Intervention de divers formateurs de structures d’accompagnement des producteurs -transformateurs et artisans de l’agro-alimentaire dans leurs productions de denrées alimentaires artisanales et la commercialisation via les circuits courts.

Inscription

Participation obligatoire à la séance d’information qui aura lieu début mars 2022 à la Ferme Expérimentale et Pédagogique du C.A.R.A.H. 

Remplissez le formulaire d’inscription dès à présent, nous vous ferons suivre les informations complémentaires à cette formation prochainement.

Pour toute question relative à cette formation, veuillez contacter : Yves Boisdenghien y.boisdenghien[at]carah.be

Formations complémentaires

Couveuse d’entreprises rurales

septembre 1 @ 09:00 - décembre 31 @ 17:00

ObjectifsProgramme et ContenuModalités pédagogiquesPublic viséPrérequisInformations pratiquesInscription Vous souhaitez créer votre entreprise, mais vous hésitez avant de vous lancer ? Vous avez besoin de temps pour vérifier la viabilité de votre projet ? Toutes les conditions pour se lancer ne sont pas encore réunies, mais vous avez besoin de passer à une phase concrète ? Le test […]

Continue reading "Couveuse d’entreprises rurales"

Rendre mon projet dans le secteur alimentaire viable et durable

novembre 9 @ 09:00 - novembre 30 @ 17:00

ObjectifsProgramme et ContenuModalités pédagogiquesPublic viséPrérequisInformations pratiquesFormateursInscription Vous souhaitez donner un coup de boost à votre projet entrepreneurial dans le secteur alimentaire ? Amener de la résilience, de la viabilité et de la pérennité dans votre projet, vous rapprocher de la concrétisation de celui-ci ? Objectifs Dimensionner votre projet en tenant compte de votre secteur et marché Modéliser […]

Continue reading "Rendre mon projet dans le secteur alimentaire viable et durable"

Ils témoignent de leurs expériences

Transformer mon lait à la ferme me permet de poursuivre et de mettre en valeur les choix qualitatifs de notre mode de production : nourrir les chèvres à l’herbe et au foin, cultiver notre propre méteil, diversifier la flore des prairies, etc. C’est un métier supplémentaire, passionnant et exigeant, qui demande beaucoup d’attention et de disponibilité mais qui génère la valeur ajoutée qui permet de vivre d’un élevage caprin à taille humaine. C’est aussi gratifiant d’offrir un produit fini apprécié des consommateurs ; leurs retours sont de belles reconnaissances qui motivent et encouragent le métier d’éleveur malgré ses aléas.

Je m’appelle Sébastien, j’ai 33 ans, et je ne suis pas issu d’une famille d’agriculteurs. Ma compagne et moi-même sommes tombés amoureux d’une petite ferme désaffectée sur un terrain d’un peu moins de 2ha dans notre village de Carnières (Hainaut). Architectes de formation, nous nous sommes attelés à la rénover durant quelques années, avec l’ambition de lui faire retrouver un jour son usage initial. Le confinement de 2020 nous a donné un premier coup de pouce en nous offrant le temps de nous atteler aux clôtures, ce qui nous a permis d’adopter nos trois premières chèvres. Nous nous sommes néanmoins rapidement rendus compte que nous manquions de connaissances et de pratique pour bien les soigner, et tirer le meilleur parti de leur lait. C’est alors que j’ai découvert le parcours métier « Eleveur ovin/caprin laitier avec transformation à la ferme et vente directe » du programme EAL² et me suis inscrit à la session d’avril 2021. Je suis heureux d’avoir saisi cette opportunité parce que cette formation m’a permis d’appréhender et de m’imprégner du mode de vie particulier d’éleveur/fromager. L’expérience est d’autant plus enrichissante qu’en plus des cours dispensés par de nombreux intervenants qui nous initient au contexte, elle inclut également un stage en exploitation agricole. Pour ma part, j’ai choisi la Ferme du Planois à Hennuyères, un modèle de ferme biologique et pédagogique que ma compagne et moi-même connaissions depuis fort longtemps. Avec du recul, je trouve que c’est le meilleur moyen d’enclencher son projet d’installation, en particulier lorsqu’on n’a aucun bagage préalable, parent, ou ami pour nous mettre sur la voie. Je crois que je n’aurais tout simplement pas osé faire ce grand saut, autrement qu’en m’inscrivant à cette formation. Je remercie donc les personnes impliquées dans la création de ce programme que j’ai trouvé tout à fait pertinent, et j’invite tous ceux qui se reconnaîtront dans mon profil, à oser faire le premier pas !

François, 36 ans, Morlanwelz, technicien/régisseur de théâtre.

Demandeur d’emploi dans le secteur culturel, déjà désireux de changer d’air, la crise sanitaire m’a poussé à me reconvertir. Néophyte que ce soit dans l’élevage ou la transformation, les jours de stages qui complémentent la semaine de cours théorique m’ont permis d’être dans le bain rapidement. Toutes les visites, tous les intervenants, au même titre que les autres participants, étaient dans l’échange, le partage et la discussion. Sur mon lieu de stage, la chèvrerie de Cent Pieds, grâce à la passion et l’envie de transmettre d’Anne et de son père, j’y ai vécu une expérience professionnelle et humaine formidable.  Tout est mis en place lors du parcours métier pour nous offrir de nouvelles perspectives comme un suivi sur nos projets en plus d’un réseau.

Avec le soutien du Fonds européen de développement régional

L’impression de papier consomme des ressources. N’imprimez ces pages que si nécessaire !

Octopix + WP = <3