Transformation des Fruits, Légumes et Plantes

Les producteurs sont souvent confrontés à des surplus de production et à des difficultés d’écouler certains fruits et légumes sur le marché. Ce phénomène engendre une dévalorisation commerciale des produits vendus et une perte d’une partie de la production. Face à ce constat, une solution réside dans la transformation de ces productions, annihilant ainsi toute perte et générant une valorisation commerciale et financière des productions de seconde gamme.

La micro-transformation alimentaire permet également de répondre aux attentes des consommateurs et de cuisines de collectivités à la recherche de denrées alimentaires de qualité pouvant être conservées sur une longue durée.

Notre offre et son originalité 

La formation d’« Opérateur en micro-transformation » que nous proposons a pour objectif de répondre proactivement au besoin de former des personnes maîtrisant les différentes techniques de conservation propres aux cultures vivrières. Développée et proposée sur base d’un diagnostic et d’une analyse des compétences nécessaires à l’exercice de ce métier, cette formation sera suivie d’un stage auprès d’une entreprise ou d’une coopérative active dans ce secteur et durant laquelle la personne aura l’occasion de parfaire sa formation.

A l’issue de cette formation, les personnes formées seront ainsi capables :

  • de connaître les mesures et la réglementation en vigueur pour les activités de transformation;
  • de connaître le matériel et outils nécessaires à cette activité;
  • d’avoir une vision systémique d’un atelier de micro-transformation;
  • de maîtriser les différentes techniques de transformation de cultures vivrières;
  • de transformer à destination de clients avec des besoins spécifiques (cantines scolaires …);
  • d’avoir un regard commercial sur les produits transformés;
  • d’élaborer des recettes spécifiques.

Cette formation sera disponible en avril 2021.

https://youtu.be/O8eISQKy5Lw

Formations pour ce métier

Formations complémentaires

Ils témoignent de leurs expériences

Pour moi c’est une activité secondaire, je travaille à temps partiel comme saisonnière en maraîchage. J’y trouve mon équilibre. Je ne savais même pas jardiner quand j’ai démarré, mais j’adore produire… Dire que j’ai passé la moitié de ma vie à côté de ma vocation! Dans le Nord, il n’y a pas vraiment de filière pour les plantes. On se réunit régulièrement entre producteurs avec le CIVAM. Quand j’ai démarré ça n’existait pas encore, donc il n’y avait rien pour se former. J’ai galéré pour me former, mais au final c’est pôle emploi qui a payé ma formation, ce n’était pas insurmontable. C’était difficile de trouver des stages. Il y a eu des productrices pionnières en région, beaucoup ont arrêté depuis. Depuis, ça se développe, il y a de plus en plus de projets et des lieux où se former. Les clients ne connaissent pas cette filière, ils ne me croient pas quand je dis que je vends ce que je produit localement. Mais quand ils goûtent, ils reviennent !

Avec des plantes médicinales, on en apprend tout le temps puisque ça bouge toujours. C’est le genre de boulot ou on apprend toute sa vie, on pourrait être en formation en permanence, la curiosité fait partie des compétences à cultiver. On ne fait pas de diagnostic : si quelqu’un ne sait pas ce qu’il a, on le revoit vers un médecin. Les pharmacies grappillent de plus en plus, et il y a une possibilité que l’herboristerie devienne l’apanage des pharmacies …  Plusieurs ont choisi l’option « production », plutôt que de vendre à des particuliers. Cela permettrait sur le long terme de ne plus faire appel à des fournisseurs en Allemagne ou en France. Mais pour le moment, les superficies sont très petites. Ça peut être une chose à mettre en valeur (maraîchage de plantes médicinales). Il faut quelqu’un qui cultive, qui sait sécher et conditionner. 

Vous cherchez un
emploi dans ce métier ?

Trouvez des
formations innovantes

Trouvez des
formations innovantes

Avec le soutien du Fonds européen de développement régional

L’impression de papier consomme des ressources. N’imprimez ces pages que si nécessaire !

Octopix + WP = <3